Ce que vous devez savoir sur
LA DENTISTERIE EQUINE



La profession de "dentiste équin" existe depuis de nombreuses années. Elle a développé des techniques, des instruments, des connaissances spécifiques et propres aux soins de la dentition des équidés. Le statut du "dentiste équin" n’était alors pas réglementé. Le public et les professionnels du cheval avaient ainsi du mal à clairement identifier des professionnels spécialistes de la dentisterie équine, compétents, qualifiés et de confiance. Aussi les professionnels se sont regroupés au sein d'associations pour être représentés et ont milité activement depuis les années 2000 auprès des pouvoirs publics, pour organiser, réglementer et légiférer sur l'exercice de la dentisterie équine.

En 2011, ce travail a conduit à l’introduction dans le code rural, d’un article précisant les conditions de l’exercice de la dentisterie équine par les non-vétérinaires. Ces spécialistes se nomment désormais Techniciens Dentaires Equins (TDE).

La Fédération Française des Techniciens Dentaires Equins (FFTDE) est l'organisme qui rassemble aujourd’hui les deux associations représentatives des TDE : l’AEDE (Association Européenne des Dentistes Equins) et l’AETDE (Association Européenne des Techniciens Dentaires Equins). Ces deux associations, et donc l’ensemble des TDE qui en sont membres, ont donné mandat à la FFTDE pour établir un partenariat avec le Ministère de l’Agriculture et les organisations Vétérinaires dans le but de discuter, négocier et écrire les textes visant à réglementer l’exercice de la dentisterie équine par les non-vétérinaires.

La FFTDE est donc l’organisme professionnel référent.

La FFTDE a également pour but :
-D'assurer au public que les TDE exerçant sur leurs équidés aient la compétence et la déontologie nécessaire
-De vérifier le comportement des TDE dans l’exercice de leur fonction, de les rappeler à leur obligation en cas de manquements ou de les sanctionner
-D'amener la pratique de la dentisterie équine vers plus de performance et plus de connaissance
 - Les décrets et arrêtés précisant les compétences nécessaires à l'exercice de la dentisterie équine ont été publiés au Journal Officiel du 15/10/16. Le rôle de la FFTDE comme l'organisme habilité à valider ces compétences est entériné par la loi. Plus d'info ici et lors du congrès du 02/12/16.

- Les entreprises proposant des formations en dentisterie équine ont été conviées à une réunion le 23/09/16, pour leur exposer le cahier des charges de formation nécessaire à l'exercice légal de la dentisterie équine en France, par ailleurs déjà publié début 2015. Voir le compte rendu.