Ce que vous devez savoir sur
LA DENTISTERIE EQUINE


Session 2018-2020

  1. Tout organisme de formation doit être agréé par la FFTDE pour pouvoir dispenser une formation de Technicien Dentaire Equin reconnue en France.

  2. La formation des TDE est réservée aux personnes ayant au minimum 18 ans et étant titulaires d'un BAC ou équivalent (s’il s’agit de ressortissants européens ou hors Europe).

  3. La formation doit se dérouler sur une période minimale de 18 mois au cour de laquelle l'organisme de formation dispense à chaque étudiant au moins 450 heures de cours. Ces cours doivent inclure au minimum 180 heures de cours théoriques dispensés par et en présence d'un formateur.

  4. Le programme complet de la formation doit être soumis à la FFTDE pour pouvoir être validé. Il doit détailler précisément les sujets abordés et être accompagné d’un planing daté précisant les heures, lieus et formateurs correspondants. L’organisme de formation doit s’y tenir et soumettre à la FFTDE les éventuelles modifications qu’il souhaiterait apporter à son programme.

  5. Les étudiants doivent obligatoirement démarrer la formation au début de l'année académique, en conformité avec la chronologie du calendrier établi.

  6. L'organisme de formation doit disposer d’une salle spécifiquement prévue pour les cours théoriques. Il doit être équipé d’un matériel didactique suffisant : crânes, dents, photos, bibliothèque spécifique, vidéo-projecteur...

  7. Les cours théoriques principaux, doivent être répartis entre un minimum de 4 enseignants, chacun ayant les compétences spécifiques du domaine qu'il enseigne. L’organisme de formation doit pouvoir le justifier par les éléments correspondants (factures, CV, diplômes, etc.).

  8. L'encadrement des cours de pratique sur chevaux vivants doit se faire à raison d'au moins un formateur pour 4 étudiants. Ceux ci doivent être titulaires du titre professionnel de Technicien Dentaire Equin et expérimentés d’au moins 5 ans de pratique professionnelle effective.

  9. Le nombre de chevaux vivants mis à disposition des étudiants pour l'apprentissage de la pratique des entretiens dentaires doit être au minimum de 150 chevaux par étudiant.

  10. Le centre de formation doit pouvoir s’assurer que le matériel de dentisterie utilisé pour faire la formation doit être d’une qualité certifiée aux normes européennes, pour préserver l’intégrité physique de l’étudiant et de l’équidé.

  11. Le centre de formation et ses formateurs ne peuvent en aucune manière percevoir de rémunération pour les actes de dentisterie exécutés dans le cadre de la formation des étudiants.

  12. Les étudiants ne peuvent recevoir de rémunération pour les actes de dentisterie exécutés lors de leur formation.

  13. L'organisme de formation devra se conformer au réglement des examens FFTDE/GIPSA.

  14. Tout manquement à l’une des conditions du présent règlement peut entraîner la suspension de l’agrément du centre de formation.

Consulter archives